Une étude du groupement de développement économique de la ville de New York indique qu’en 2050, 37 % des bâtiments seraient à risque d’être inondés. Quelque 500 millions de dollars vont être investis rapidement.

060908021726_web_tete.jpg

Le maire de New York a indiqué que l’enveloppe nécessaire pour protéger efficacement le sud de Manhattan est estimée à 10 milliards de dollars (photo : inondations après le passage de l’ouragan Sandy en 2012)

Allison Joyce/Getty Images/AFP

Par Les Echos

Publié le 15/03 à 06h36
Mis à jour le 15/03 à 13h13

Prévenir pour éviter le pire. New York va investir 500 millions de dollars pour protéger la pointe de Manhattan des risques d’inondations dues au changement climatique , a indiqué jeudi la municipalité. Cette zone avait été l’une des plus touchées lors du passage de l’ouragan Sandy en octobre 2012 , qui a fait une quarantaine de morts à New York. Une étude du groupement de développement économique de la ville de New York (NYCEDC), publiée jeudi, indique qu’en 2050, 37 % des bâtiments risqueraient d’être inondés.

La municipalité va allouer, dans l’immédiat, 500 millions de dollars au financement de quatre projets destinés à protéger les zones à risque. Les mesures vont de l’acquisition d’un barrage gonflable et mobile (Tiger Dam) à un mur de protection permanent situé au sud de Battery Park City, quartier à l’extrême sud-ouest de Manhattan. Il est également prévu de surélever les jardins situés à la pointe extrême de Manhattan pour qu’ils constituent une barrière naturelle contre l’eau en cas de débordement.

« Défi sans précédent »

« Le défi auquel nous faisons face est sans précédent », a commenté le responsable municipal de la prévention et de la gestion des risques, Jainey Bavishi, lors d’un point de presse. « A New York, c’est une menace pour notre existence même, comme l’a montré, de façon si dramatique, l’ouragan Sandy. »

Depuis cet événement, qui a constitué un tournant et poussé la ville à investir massivement dans la prévention des risques de crue, plusieurs projets ont déjà été lancés, et certains déjà menés à terme. A Staten Island et Far Rockaway, deux quartiers très touchés par Sandy, plus de 15 km de dunes ont déjà été installés pour protéger le littoral. Mi-février, un financement de 615 millions de dollars a été bouclé pour un projet de digue de plus de 7 km à Staten Island, grâce notamment à des fonds fédéraux.

Jeudi, le maire de New York, Bill de Blasio, a indiqué que l’enveloppe nécessaire pour protéger efficacement le sud de Manhattan était estimée, au total, à 10 milliards de dollars. Une partie conséquente de ce budget reste encore à boucler, vraisemblablement avec l’appui de fonds fédéraux.

Source AFP

Les Echos

ECRIRE UNE REPONSE

SVP saisissez votre commentaire !
SVP saisissez votre nom ici